MONTAGNE
ACTU
MARQUES CYCLES
TEAM
SECOURS ET EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE
PHOTOS / VIDEOS
TENDANCES
Actualités

VAUDE - Les PFC
26/05/2016

La tente Vaude Taurus UL XP testé par partir-en-vtt.com
03/07/2015

La grenouille arrive en France !
08/09/2011

Jeux concours : Escalade Alsace.com a 10 ans!!!
15/11/2010

24 heures du Mur, édition 2010
26/10/2010

Coupe du Monde d'Escalade en Corée.
01/09/2010

Les catalogues 2011 déjà en ligne
23/08/2010

BLUESIGN : le label vert.
16/08/2010

Vaude et Edelrid s'engage aux côtés de Bluesign.
16/08/2010

Nouveautés Kong 2010
13/07/2010

Les portes-bébé Vaude ont la cote!
06/07/2010

Championnat départemental d'escalade, Libourne, 05/03/10
29/03/2010

Voyage en Haute Gaspésie
22/03/2010

Peaux Kohla : testée, approuvée !
15/02/2010

Interview Guillaume Dimanche
15/02/2010

Escalade : championnat d'Alsace 2010.
15/02/2010

Vidéo
25/01/2010

Et pendant ce temps là...
12/01/2010

Horizon Vertical s'associe à l'Association Française de la Maladie de Fanconi
11/01/2010

Le printemps sera chaud chez Vaude !!
21/12/2009

Kong vous souhaite d'agréables fêtes!!!
16/12/2009

Et le gagnant est... KONG!
16/11/2009

Escalade artificielle pour l'ENFA.
10/11/2009

Coupe du Monde Brno
07/11/2009

Bike and climb trip.
03/11/2009

Rassemblement Team HoVe
01/11/2009

1ere réalisation féminine pour Caroline
04/10/2009

Nouvelle médaille pour le champion Manu Romain !
02/10/2009

Caroline Ciavaldini sur la toile.
02/10/2009

Vaude s'agrandit en 2010 !!
28/09/2009

Escalade autour du monde : acte 2
23/09/2009

Durée de vie des produits Kong.
10/09/2009

Escalade autour du monde.
09/09/2009


le TEAM
Prise directe sur le Team HOVE
lire la suite

l'AGENDA
Toutes les manifestations à ne pas manquer, vous aussi inscrivez votre événement en ligne

Actualités

VAUDE - Les PFC
26/05/2016

Les PFC étant incontournables dans l’industrie du textile, Vaude a pourtant décidé de les supprimer de sa chaine de fabrication. La marque, soucieuse de la santé de ses consommateurs et de la préservation de notre patrimoine naturel,  à su  intelligemment contourner cette substance sans pour autant dénaturer la qualité du produit final.


Qu'est-ce que les PFC ?

Les PFC (composés chimiques per ou polyfluorés) sont une famille de substances chimiques artificielles composée de l’acide perfluorooctanoïque, le PFOA et le perfluorrooctane sulfonâtes ou PFOS) et ne sont donc pas naturellement présents dans l’environnement.
Les PFC sont utilisés dans plusieurs secteurs mais sont principalement appréciés par l’univers du textile pour leurs propriétés antitaches et imperméabilisantes, très recherchées pour la conception de l’équipement outdoor.
Le problème n’étant pas leur  niveau de qualité mais plutôt leur impact à moyen et long terme sur le corps humain et l’environnement.
En effet, parmi les effets néfastes les plus souvent incriminés dans les relevés et études, se trouvent une possibilité d’affectation du système endocrinien et reproductif se caractérisant par des problèmes de fécondité, des déficiences de naissances, la facilitation de tumeurs et un risque cancérogène. Ceci étant dû à l’extrême volatilité de ces substances bioaccumulables  pouvant séjourner de longues périodes dans l’organisme. Cet effet indésirable se retrouve également dans la nature où le caractère non biodégradable des PFC devient une réelle préoccupation environnementale.


90% de la collection Vaude sans PFC

Vaude étant la marque la plus engagée en matière de développement durable dans le secteur du sport outdoor, elle a donc dors et déjà su évoluée et adapter sa sélection de matières premières pour une élaboration de ses produits sans danger pour ses consommateurs mais également pour l’environnement dont la protection fait partie intégrante de son identité. En effet, les PFC se diffusant extrêmement rapidement  dans l’atmosphère, ils se retrouvent donc dans les endroits les plus reculés de la planète affectant ainsi la pureté du site, ce que souhaite à tout prix éviter la marque outdoor en l’éliminant de son processus de fabrication.

Cette prise de mesure a été effectuée bien avant l’éveil général suite à la publication de l’étude Greenpeace puisqu’aujourd’hui Vaude compte parmi sa collection, plus de 90% d’articles certifiés sans PFC.
Il s’agit actuellement de la seule marque à avoir un pourcentage aussi élevé d’exclusion de cette substance.
 

Eco Finish, le label qui permet d'identifier les produits Vaude dont le traitement déperlant appliqué sur la membrane ne contient pas de PFC

Par volonté de transparence totale envers ses consommateurs, Vaude à créer un label spécifique à l’identification de ses articles produits sans PFC, le label Eco Finish.
Il s’agit d’une aide précieuse et d’un gain de temps considérable pour le consommateur car il permet une identification immédiate des produits via le symbole présent sur l’étiquette.

Le consommateur peut également identifier rapidement ces produits en se rendant sur le site vaude.fr au sein de la rubrique « produits sans PFC » où sont automatiquement répertoriés l’intégralité des produits certifiés Eco Finish.

 





La tente Vaude Taurus UL XP testé par partir-en-vtt.com
03/07/2015

Test de la tente Vaude Taurus Ultralight XP

Tente vaude taurus ultralight xpLorsque l'on se lance dans des voyages en itinérance à pied, à vélo ou tout autre moyen où l'on est au contact direct de l'environnement et que le choix de la liberté apparaît comme un besoin, il faut penser à comment s'abriter durant la nuit.

Une bonne nuit de sommeil est indispensable pour pouvoir assurer les efforts physiques et prendre les bonnes décisions.

Plusieurs choix s'offrent aux voyageurs itinérants :

  • Dormir à la belle étoile (à même le sol, en hamac, dans un sac de couchage et un sur-sac),
  • Dormir avec une bâche transformé en abris aussi appelé « tarp »,
  • Dormir en tente,
  • Dormir en refuge,
  • Dormir dans des gîtes ou dans des hôtels.

Personnellement, nous sommes des amateurs de la tente entrecoupé parfois de refugess et de gîtes ou de campings. Chaque voyageur a sa façon de voyager et donc de passer ses nuits. Certains seront des inconditionnels de la tente alors que d'autres préférerons tous les soirs dormir en refuge ou en gîte. Est-ce critiquable ? Certainement pas, un voyage dépend de son voyageur et, c'est lui seul qui construit son parcours et donc au final sa façon de voyager.

Comme vous l'aurez deviner grâce au titre, ici, nous testerons une tente haut de gamme signée Vaude : la Taurus ultralight XP aussi appelé Taurus ul xp. Cette tente a été utilisée durant notre trek sur le GR56 à travers les Alpes du Sud pendant une grosse semaine ainsi que durant notre Grande Traversée du Massif Central. Si l'on regarde la photo, on remarque que cette tente à une physionomie « étrange », les arceaux sont à l'extérieur et sa forme semble être intéressante pour faire face aux éléments climatiques.

NLDR: Si vous êtes à la recherche d’informations générales sur les tentes, je vous conseille l'article suivant : « Quelle tente choisir ? »

 Le KIT comprenant la tente, les piquets, l'armature

kit tente vaude taurus ul xp

Avant cette tente, nous utilisions pour nos sorties une Quechua T2 ultralight pro (lire le test). Vous constaterez que sa critique est assez bonne. Pour autant une tente à ce prix a ses limites et nous les avons rencontrées durant notre voyage à vélo dans les Alpes.

Dorénavant, pour les voyages à vélo, nous utilisons parfois une tente tunnel signée Salewa avec un volume important. Même si ce type de tente est plus volumineuse et lourde cela ne nous pénalise pas trop car c'est le vélo qui porte. En VTT, nous préférons par contre nous alléger et c'est pour cela que nous avons choisi cette Taurus UL XP pour notre GTMC VTT. En randonnée, c'est encore plus critique car il est nécessaire de trouver le bon compromis entre volume et poids. D'autres critères sont bien évidemment à prendre en compte comme la capacité de la tente de résister au vent, à la pluie mais aussi le temps de montage...

 

Notre expérience grandie et nos exigences également (climat plus rude, altitude, voyage plus engagé...). C'est pourquoi, aujourd'hui, nous nous tournons vers un produit haut de gamme qui saura , nous l'espérons répondre à nos besoins croissants.

 

I] Cahier des charges pour étayer notre choix

  • Poids : Inférieur à 2 kg,
  • Volume : Suffisant pour deux avec une abside assez grande pour nos deux sacs de randonnées ou sacoches vélos,
  • Étanchéité : 10000 mm de colonne d'eau sur le toit et le sol,
  • Tenue au vent : Excellente,
  • Tapis de sol traité acide formique,
  • Bâche traité UV,
  • Montage : Facile même après une journée difficile,
  • Piquets : Solidité,
  • Innovations : Nous cherchons aussi des innovations comme l’utilisation de nouveaux matériaux, des astuces, des choses pratiques. Les détails font souvent la différence.

II]Caractéristiques constructeurs

  • Tente intérieure : Murs : polyester micro-Ripstop 15 deniers,
  • Tapis de sol : polyamide Ripstop 40 deniers laminé polyuréthane, coutures thermo-soudées, imperméabilité > 10 000,
  • Double toit : Polyamide Ripstop 20 deniers avec enduction silicone, couture thermo-soudées, imperméabilité > 3 000,
  • Armature : 2 arceaux en aluminium 7001 T6 de 10,2 mm,
  • Ventilation : par la porte,
  • Particularités : Excellente prise au vent grâce à l’arceau sommital, principe d’un arceau « casquette » au dessus de l’abside pour une bonne tenue un bon volume intérieur même par vent fort, murs latéraux assez verticaux pour un bon volume, espace réduit au niveau des pieds, technologie permettant d’étancher les coutures des tissus siliconés (exclusif à Vaude),
  • Utilisateurs : 2
  • Tente intérieure : Long. : 220 cm. Larg. : 130 cm. Haut. : 100 cm,
  • Abside : Profondeur : 54 cm,
  • Couleur : Verte,
  • Poids : 1750 g,
  • Prix : Env. 420 €.

 

III] Premiers montages et premières impressions

A la réception de la tente, je suis très content de voir que la tente est extrêmement compacte dans sa housse de rangement mais aussi très légère. Passer la barre de deux kilos - et de loin - pour une tente deux places spacieuse avec une abside volumineuse, c'est une belle prouesse. A l'ouverture, je regarde les piquets. Ils sont très petits et semblent hyper résistants et légers. L'armature est quant à elle composée de deux bras liés entre eux et sont en aluminium. La tente est recouverte d'un plastique hyper fin et je suis assez perplexe par rapport à sa capacité à résister aux agressions extérieur. Pour autant, je fais confiance à Vaude et je pense que tout ira bien sur ce point là. Nous commençons à monter la tente et il est vrai que c'est assez déroutant de ne pas glisser l'armature dans des tissus cousus à la tente. Il faut, à la place, clipser des petits morceaux de plastiques à l'armature et finalement c'est une méthode pratique et agréable. Je me souviens avoir lutté à de nombreuses reprises pour passer les bras d'armatures dans le tissu d'autres tentes.

Montage de la tente devant le lac d'Allos

Un bivouac de rêve

Montage de la tente Taurus UL XP (1)

 

Montage de la tente Taurus UL XP (2)

 

Montage de la tente Taurus UL XP (3)

 

Montage de la tente Taurus UL XP (4)

Idem pour retirer le tout au démontage. Cela devenait même cauchemardesque lorsque le tissu était mouillé. L'armature extérieure est adoptée ! En quelques minutes, nous montons la tente et ce sans regarder la notice. A ma grande surprise, la tente est quasi autoportante. Il suffit ensuite de planter les piquets des quatre coins, les deux piquets tendeurs arrières, les latéraux et ceux de devant. Tendez bien les latéraux car cela permet d'éloigner d’une façon confortable la bâche extérieur au double toit et ainsi éviter les inondations. La tente a fière allure et sa forme particulière s'intègre bien au paysage. Couplé ça avec la couleur verte et on se fond dans le décors. Plutôt pratique lorsque l'on souhaite être discret.

La porte avant s'ouvre d'une façon étrange, en arc de cercle. Mais en fin de compte c'est très intelligent car il est possible d'ouvrir la moitié de la porte ou de l'ouvrir complètement selon le besoin. L'abside est spacieuse et deux gros sacs passent aisément. La moustiquaire est présente. A l'intérieur, on y trouve un espace confortable qui se réduit rapidement vers les pieds. La hauteur est bonne. Bien-sûr tout dépend de votre taille. Nous tenons bien à deux et la place est bien mieux répartie et plus importante que la T2 ultralight pro de chez Quéchua. On y trouve un fil au dessus des têtes qui permet d'accrocher une frontale par exemple ainsi que trois poches latérales qui permettent de stocker ce que bon vous semble. Le démontage est aussi très rapide et la tente rentre aisément dans sa housse de compression. La première impression est donc très bonne et la qualité de fabrication est irréprochable. Nous émettons juste un doute sur la finesse du tissu extérieur mais nous verrons ce qu'il en ressort suite au test prolongé de cette Vaude Taurus UL XP !

 

IV] Sur le terrain avec conditions climatiques variables

Pour le test prolongé, nous avons utilisé la tente durant deux périples. Un à pied (lors de notre GR56) et l'autre en VTT durant notre Grande Traversée du Massif Central VTT. Sur le premier périple, nous avons eu que du temps clément c'est pourquoi nous avons attendu de confronter la tente à des conditions rudes avant de faire paraître le test. Justement, c'est maintenant chose faite depuis que nous avons bouclé la GTMC en Mai 2012. Place au test terrain.

A l'heure du repas lors de la GTMC VTT

Tente vaude taurus ultralight xp

Sur le terrain la tente a bien-sûr un avantage en termes de poids et de volume. 1750 grammes c'est quand même un sacré tour de force de la part de Vaude. Ensuite, le montage est totalement simple et intuitif. Nous devons mettre moins de trois minutes pour un montage complet à deux. Elle se monte aussi sans problème si l'on est tout seul. L'armature extérieure est un réel atout sur cette tente car ce n'est jamais la galère pour rentrer ou retirer l'armature aluminium. De plus, je pense que cela permet un petit gain de volume par rapport à une armature accolée à la tente. Les piquets sont incroyablement robustes et aucun d'entre eux n'a plié sous la pression de nos pieds. La finition de ces derniers est astucieuse. Les petites cordelettes de la tente viennent s'accrocher à une petite rainure présente tout autour du piquet. Ainsi, le vent ne peut par faire partir la cordelette du piquet. Le matin par contre, retirer les piquets est plus simple car on peut tirer sur la cordelette et faire sortir les piquets de la terre. La seule amélioration concernant ces piquets serait peut-être de les colorer en fluo pour les repérer plus facilement. Il faudrait une coloration du piquet dans la masse. Le montage fini, on apprécie le fait que le double toit n'ait aucun contact avec la bâche extérieur (gros point noir de la T2 Ultralight). Passons maintenant à la tente elle même. Comme pressentie, la place est suffisamment correcte pour y vivre correctement. Attention tout de même si vous êtes deux gabaris importants. 

Système d'attache par clips sur la tente vaude taurus ul xpLes matelas de sol Exped SynMat UL 7 viennent se placer parfaitement. L'abside est très grande et permet de ranger tout son matériel ainsi que ses chaussures sans problème. Nos deux sacs de 60 litres s'y logeaient parfaitement. La crainte concernant la matière extérieure s'est très vite dissipée et je peux dire que nous avons été complètement bluffé sur ce point. La finesse est incroyable tout comme sa résistance à l'abrasion au vent et à la pluie. Durant notre GTMC VTT nous avons eu à faire face à des pluies soutenues ainsi qu'à des rafales de vent violentes. Jamais nous avons eu la moindre infiltration de pluie et ce même sous un orage soutenu que nous avons subit dans les gorges du Tarn.

Concernant l'humidité, nous n'avons pas eu de problème durant le GR56 même en haute altitude (2600 m) au bivouac du lac d'Allos. Par-contre lors de nuit très humide en Auvergne, nous avons pu constater la formation de condensation si nous n'ouvrions pas assez la porte extérieure. Peut-être qu'une petite aération en fond de tente serait appréciable pour les nuits humides. Pensez donc bien à laisser entrouvert la porte pour que l'humidité puisse s'évacuer. Un petit torchon dans la tente peut-être une bonne idée pour essuyer le double toit en cas de besoin. Durant la GTMC, un couple de randonneur a eu le même souci avec une MSR haut de gamme ce qui montre que l'humidité était importante et que ce n'est pas un défaut majeure de cette Taurus UL XP. Durant notre quinzaine de nuits dans cette tente et ce dans des conditions parfois difficiles, nous avons été pour l'instant entièrement satisfait que ce soit sur les matériaux utilisés, la finition, le montage et sa résistance face aux conditions climatiques rudes. Un vrai petit bonheur cette tente. Je pense que cette dernière phrase résume très bien notre ressenti.

 

V] Conclusion

La tente Vaude Taurus Ultralight XP offre une qualité de prestation sans commune mesure à ce que nous avons eu l'occasion de tester dans le domaine. Sa légèreté, sa conception bien pensée et son habitabilité excellent font de cette tente un choix très intéressant pour qui cherche une tente deux places haut de gamme. Son prix assez élevé se justifie par ses innovations (technologie silicone, armature extérieur, forme aérodynamique...) mais aussi par sa fiabilité à toute épreuve face aux conditions climatiques rudes. Sa très bonne tenue au vent et son incroyable résistance à des pluies féroces ont fini par nous persuader que cette tente est un investissement que l'on ne regrettera pas. Vaude sait produire ce genre de produit auquel on peut avoir totalement confiance dans des expéditions engagées. Nous ne jurons maintenant que par cette tente même si elle est plus petite que notre tente tunnel Salewa. D'ailleurs c'est elle à présent qui se paie toutes les sorties nécessitants des nuits en bivouac et ça , ça devrait finir par vous convaincre. Plus d'informations sur le site de Vaude.fr et sur le le site du distributeur, www.horizon-vertical.fr

Bons bivouacs !

 


Posté le 14/06/2012 à 18h33 par Loïc
M.à.j le 14/06/2012 à 18h34

 





La grenouille arrive en France !
08/09/2011

Nous sommes très heureux de vous annoncer que nous allons distribuer les produits d'entretiens de la marque Granger's.

Il s'agit de produits nettoyants et imperméabilisant permettant de rendre à vos affaires (chaussures, vestes, tentes,...) leur rendu naturel d'origine.

site web






Jeux concours : Escalade Alsace.com a 10 ans!!!
15/11/2010

A l'occasion de ses 10 ans, Escalade-Alsace vous propose de participer à un concours de photos d'escalade, avec de nombreux lots à gagner (corde, sacs, lunettes de soleil Gloryfy et bien d'autres, voir ci-dessous) !


Pour participer, rien de plus simple :


"Qui ? Vous pouvez TOUS participer, sous réserve de résider en Europe (pour que nous puissions vous faire envoyer les lots).

"Comment ? Envoyez-nous vos plus belles photos à l'adresse suivante :
contest10years@gmail.com

"Quelles photos ? Le concours regroupe deux catégories : les photos de grimpe prises en Alsace-Moselle, et celles dans le reste du monde (pensez à nous envoyer des légendes aussi complètes que possible : grimpeur, voie, falaise, pays). 4 photos maximum par photographe.

Toutes les photos reçues seront mises en ligne sur le site au fur et à mesure. A l'issue des deux premières semaines un jury désignera les 5 lauréats dans chaque catégorie.

Mais le concours, ne s'arrête pas là !
En effet, les photos non nominées passeront ensuite à la moulinette de VOS préférences : vous pourrez voter, sur le site, pour vos photos préférées pendant la semaine suivante à l'issue de laquelle les 5 photos ayant reçu le plus de votes (quelle que soit leur catégorie) seront également récompensées.

A vos boitiers !!


Le calendrier :

»
Du 11 au 27 novembre minuit : envoi des photos
»
Le 29 novembre : proclamation des résultats pour les deux catégories (2x5 photos récompensées)
»
Du 29 novembre au 5 décembre minuit: vote du public pour désigner ses 5 images préférées
»
Le 6 décembre : proclamation des résultats de la catégorie "prix du public"


Notes :
* 4 photos maximum par candidat
* les photos déjà présentes dans notre Galerie Photos
ne peuvent pas participer
* assurez-vous d'avoir l'autorisation de publication des personnes photographiées (cf. droit à l'image)
* Les photos mises en ligne auront une taille maximale : 800 pixels pour les verticales, 900 pixels pour les horizontales. Si une image dépasse ce format nous la redimensionnerons en conservant les proportions d'origine
* Les photos primées pourront être affichées sur les sites Web des partenaires du concours
* Un photographe ne peut être récompensé qu'avec une seule de ses images dans chaque catégorie
* Le thème général est l'escalade, si une image ne le respecte pas nous ne la mettrons pas en ligne


Les nombreux lots à gagner!!!!




24 heures du Mur, édition 2010
26/10/2010

Pour la 5eme édition des 24h du Mur, Oloron accueillait plus de 230 grimpeurs et grimpeuses, amateurs et experts, venus de France et d’ailleurs (Espagne, Italie, Ukraine, Argentine..) pour se faire plaisir dans des voies proposées par des ouvreurs de taille, puisque cette année, le chef ouvreur n’était autre que la légende catalane Dani Andrada !

Et je peux vous dire que les ouvreurs ont su faire des merveilles autant dans les voies « faciles » que dans les voies extrêmes. La compétition a débuté le samedi matin à 11h après l’inauguration du nouveau mur (eh oui cet été le mur d’Oloron a fermé ses portes pendant 3 mois pour proposer une nouvelle structure plus grande qui agrandi bien l’espace de grimpe) et se terminait le dimanche à la même heure. 24h de grimpe non-stop, le jour, la nuit… voilà ce qui fait de cette compétition l’une des préférées des grimpeurs. Ce moment de convivialité, où la compétition passe loin derrière le plaisir et où le déplacement est rentabilisé par un nombre de voies illimité, à l’inverse des compétitions ordinaires où les meilleurs ne réalisent que 4 voies maximum. Les amateurs pouvaient se battre dans des voies allant du 5 au 7a compris, et les experts dans des voies allant du 6b au 8c. On remarquera tout de même l’absence de grosses pointures comme Flo Pinet, Cha Durif, Julia Serrière, Kevin Aglaé, Alex Chabot ou encore Alizée Dufraisse mais malgré ça, pas mal de monde était au rendez vous et le spectacle aussi !

Les 8 grimpeurs hommes et femmes, amateurs et experts, qui ont remporté le plus de points (cumule des points des 5 meilleures voies réalisées) sont ainsi invités à en remettre une couche le dimanche après-midi lors des finales ! Plus de peau, de la fatigue mais hors de question de s’échapper avant les finales qui s’annonçaient spectaculaires !

Les femmes amateurs sont envoyées dans une 7a+ du contest dans lequel elles n’avaient pu grimper au préalable, dans cette voie plutôt conti c’est Claire Desmares qui met tout le monde d’accord en torchant, elle est suivie de près par Mélanie Cannac qui semblait plutôt à l’aise tout au long de la voie. Les hommes ont grimpé dans un beau 7b+ également du contest ; personne ne viendra à bout de cette voie, mais il y a de beaux combats ! Du côté des experts, les ouvreurs ne se sont pas foutus de notre gueule ! Deux voies magnifiques ont été tracées, niveau 8a++ pour les filles et 8b++ pour les gars.

Cindy Sararak dernière qualifiée des finales, ouvre la compétition, en plaçant la barre assez haute puisqu’elle monte en haut de la voie après avoir réalisé un magnifique jeté et s’être mis un beau combat. Elle se classera alors 3ème de ces finales, mais seulement 7ème sur la totalité de la compétition. Pas mal de filles se laissent impressionner par le jeté et n’arrivent pas à maitriser le balan. Seules la toulousaine Clémence Halbeher, Céline Fergeau et Melissa Le Neve, passent ce premier crux et rejoignent Cindy dans la deuxième partie de la voie. Mais la suite est loin d’être facile, et après un magnifique combat, Melissa vendra du rêve en torchant cette finale. Céline se classe 2ème et l’ukrainienne Olena Ostapenko repart avec le bronze. Un très beau spectacle aussi du coté des mecs, avec notamment un Flavien Guerimand en grande forme puisqu’il sortira la voie devant un public… déchaîné ! Merci le sud ouest pour cette ambiance ! Romain Pagnoux et Mike Fuselier se classeront respectivement 2 et 3ème.

L’ambiance des finales ne pouvait être mieux, c’était juste énorme. Un public très en forme, des grimpeurs déchainés et un speaker fabuleux. De quoi faire un Week end de Folie.

Je vais vous répéter les trois derniers mots prononcés par le président du club d’Oloron pour clôturer cette 5ème édition : « A L’ANNEE PROCHAINE ». Et je pense que personne ne crachera dessus, il faudra juste se battre pour prendre les places aux inscriptions !

 






les MARQUES

8CPLUS
Charko
Esbit
Grangers
Icelantic
Kohla
Kong INDUSTRIE
Kong SPORT
Relags
Saltic
Tendon
Thule
Vaude Montagne

les REVENDEURS
Trouver un revendeur
dans votre région

Devenir revendeur

Contact | Nous connaître | Espace Pro | Revue de presse | Liens | Mentions légales | B2B Extranet Client | Via Palma